Le mardi c’est permis…

Non je ne passe pas l’examen du code de la route ! D’ailleurs, il serait temps… Mais là je tenais à vous faire part de mes derniers coups de coeur musicaux. Et pour vous, j’ai travaillé l’ensemble des photos (merci photoshop!).

1. Curry & Coco. Depuis le temps que je devais l’acheter ! C’est grâce à des artistes comme eux que je suis fière de ma région: le Nord ! Ils en ont fait du chemin depuis 2008 (le concert du Grand Mix dont j’avais réalisé l’affiche). L’album We are beauty fut produit et mixé par David Kosten (Bat For Lashes, Chew Lips) et est sorti dans les bacs en 2010 sous le label de Discograph (qui accompagne notamment Ornette, Brisa Roché, Demis Roussos, Pigeon John, Julia Stone, General Elektriks…). Cet opus est un pur régal pour avoir la pêche dès le matin ! Les dix titres de l’album sont aussi sades (ne confondez pas avec fade je vous prierai) qu’un bol de chocolat chaud enrobé de chantilly !

2. Le Prince Miiaou est une découverte en ce début d’année 2011. Je ne connais pas ses précédents albums ; aussi je m’empresserai de les écouter. Pour tout vous dire, quand j’ai vu le clip de « J’ai des yeux« , je n’ai pas accroché car je n’étais pas rentrée dans son univers. Et ce n’est pas la faute du réalisateur du clip, loin de là. Mais après avoir reçu l’album (merci Ferarock!), je fus intriguée par la pochette. Parce que premièrement, la chanteuse Maud-Élisa Mandeau est devenue blonde oxygénée (oui vous allez me dire c’est superficiel, …mais quand même!). Ensuite le titre de l’album – Fill the blank with you own emptiness – m’a rappelé les exercices de cours d’anglais de collèges/lycées. Et lorsque l’on ouvre le digipack et que l’on pose le CD sur la platine on s’envole vite dans le tourbillon Miiaou.

Des titres comme « Be silent » vous donne envie d’être dans une salle de concert voire sur la plage en plein concert ! Par contre, ne pensez pas que cet un album qui vous fait bouger à chaque morceau ! Oh que non ! Il existe des titres mélancolico rock comme « I don’t know my name » ou « Bust » qui nous ramène 10 ans en arrière avec les Irlandais Cranberries. Sur ce titre, on note que l’artiste pousse sa voix, elle se « lâche » comme on dit dans le jargon musical.

De plus, c’est difficile de qualifier cet opus, surtout quand on écoute l’instrumentation et les chœurs du morceau « Turn me off » et la chanson « Hellow hero« . Et là on se dit qu’elle a dû écouter Róisín Murphy ou Enya : si ce n’est pas le cas : chapeau Maud-Élisa!

Ah, j’allais oublier. Je ne sais pas si c’est un effet de mode, mais là aussi on constate des pistes instrumentales (par exemple, c’est le cas du dernier album de The Dø). Pour le reste, je vous laisse découvrir sa musique, sa voix (qui ressemble à une empreinte de Sinéad O’Connor).

Et surtout, n’oubliez pas que Le Prince Miiaou sera en concert le 24 avril au Printemps de Bourges et le 4 mai à la Cave aux Poètes de Roubaix !

3. Le dernier album Safari Disco Club de Yelle. J’en ai beaucoup parlé précédemment et ai même fait un buzz sur Facebook et Twitter. Juste pour vous dire que, comme dit la pub Ovomaltine : »c’est de la dynamique ‼ ‼ ‼ »

Vous souhaiter faire une bonne action ? :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s